Alain DONNAINT, Sophrologue à Saint-Sébastien-sur-Loire
25 rue du clos Toreau, 44230 Saint-Sébastien-sur-Loire
07 77 06 23 44
Les Lundi et Vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Les Mardi et Jeudi de 14h à 17h.
Alain DONNAINT
Sophrologue à Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Alain DONNAINT, Sophrologue à Saint-Sébastien-sur-Loire

STRESS ET BIEN-ETRE

Sophro

STRESS ET BIEN-ETRE : QUE RETENIR EN RÉALITÉ ?

 

De tout temps, le stress a été perçu comme la cause aggravant certaines pathologies. Et pour y pallier, il était recommandé d’éviter toute situation stressante. Cependant, des chercheurs américains ont mené en 2010 de longues recherches à partir desquelles, cette perception du stress a changé.

Le stress : qu’ont révélé les études scientifiques ?

Pour le compte des recherches, deux questions ont été posées par les scientifiques, à un groupe de participants, composé de quelques milliers de sujets : « Avez-vous été très stressés, l’année dernière ? » et « Croyez-vous que cela ait eu une incidence négative sur votre santé ? ».

Les chercheurs ont observé les participants durant les années qui ont suivi l’étude. Chez les personnes qui ont traversé de grandes périodes d’anxiété au cours de l’année écoulée, et qui considéraient le stress comme nocif à leur santé, les scientifiques ont enregistré une augmentation de 43%, du risque de décès. Par contre, les personnes hyper stressées durant l’année écoulée, qui ne considéraient pas le stress comme un danger pour leur santé, présentaient les plus bas taux de risque de décès, plus faible même que ceux qui n’avaient pas rencontré de problèmes durant la période étudiée.

Les scientifiques en sont arrivés à la conclusion que le décès de certains participants n’était pas lié directement au stress, mais plutôt, au fait qu’ils le percevaient comme un danger pour leur bien-être. Ils ont donc déduit que si l’on changeait positivement notre croyance sur celui-ci, notre état de santé général s’améliorerait.

Le stress, vu sous un nouvel angle

Et, à nouveau, ils ont conclu qu’il valait mieux adopter une attitude plus pédagogique afin de faire comprendre aux individus que l’accélération de leur rythme cardiaque ou de leur respiration en cas de situation angoissante n’est pas un signe inquiétant, mais qu’il s’agit d’une réaction saine de leur corps qui s’organise pour affronter le danger.

Pour de nombreuses personnes par exemple, le stress chronique va de pair avec les troubles cardiovasculaires, dans la mesure où ce type de stress induit une vasoconstriction qui, lorsqu’elle perdure, a de graves répercussions sur la santé. Cependant lorsqu’on change notre vision sur le stress, une accélération des battements du cœur, n’affecte pas le système vasculaire qui continue de fonctionner sans aucun problème, il n’y a plus de vasoconstriction, plus de signes d’angoisse, mais une forte émotion qui s’apparente à de la gaieté et un sentiment qui ressemble à ce que l’on vit dans les moments de courage.

Autrement dit, une vision plus positive aiderait le corps à réagir de façon moins toxique face au stress.

Le stress : des bienfaits insoupçonné

 

Mais plus encore, sous l’effet du stress, l’organisme produit de l’ocytocine. C’est une hormone qui rend plus empathique et plus disposé à apporter notre soutien aux autres. Les récepteurs cardiaques, spécifiques à cette hormone, favorisent la régénérescence des cellules cardiaques et la réparation de tous les problèmes induits par le stress. Ce dernier enclenche donc son propre mode de résistance, que les rapports humains permettent de consolider. Donner un coup de main à autrui ou être assisté, favorise une grande production d’ocytocine qui aide à mieux réagir face au stress et à vite se rétablir.

Retenons donc que le stress, dans son mécanisme, nous donne un regain de courage qui nous aide à prendre les décisions importantes et utiles pour nous, quand bien même elles sont plus risquées. Alors, plutôt que de lutter pour évacuer le stress, percevons-le comme un processus sans danger et nécessaire pour tous, et gérons-le le plus efficacement possible. Avec une vision plus saine, plus positive de la vie, nous pourrons exploiter à bon escient les effets positifs qui découlent du stress ; grâce à ça et à la confiance en soi, nous pourrons évoluer plus aisément, en faisant les bons choix.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.